Trois vies ou rien

 

Lorsque je t’ai dit : « C’est pour trois vies

c’est pour trois vies entends-moi bien! »

Toi tu m’as répondu : « Oui, allez viens!

C’est beau, c’est unique, allons-y ! »

 

La promesse d’un grand Amour

n’avait pas de date de péremption

tout simplement sans conditions

tout simplement c’était pour toujours.

 

Sans nous prévenir l’éternité

s’invitait au voyage un matin

à peine le temps d’un coup d’oeil clandestin

d’un sourire de plein été.

 

Et voici les jours éblouis

la nuit soudain transfigurée

la chair et l’esprit extasiés

dans la joie des peaux réunies.

 

Un serment d’Amour c’est au long cours

moi je pensais : « Il en faut plus! »

Pas d’arrivée, d’exit, de terminus

le voyage était sans retour.

 

Mais un jour tu as dit : « C’est fini!

Adieu, je pars, entends-moi bien! »

La nuit des temps pour ton coeur et le mien

balayée, oubliée, bannie.

 

J’ai tant rêvé, tant espéré

que devienne réalité

ce songe d’une nuit d’été

ce serment, ce pacte sacré…

 

Trois vies ou rien, Ô mon Amour.

 

Août 2019, Capbreton

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 16/11/2020