Une cabane au fond des bois

 

Où étions-nous?
Je ne sais plus…
Ah si je sais!
Au fond des bois.

T’en souviens-tu?
Une cabane
dessous les chênes
et les étoiles.

Que faisions-nous?
Je ne sais plus…
Ah si je sais
nous nous aimions.

Peau contre peau
couette de feuilles
oreiller d’herbe
et de fougères.

Tu étais belle
au clair de lune
je le dis c’est
pas pour des prunes.

Nous avions bu
ce doux breuvage
qui fait danser
sur les nuages.

Joie de l’ivresse
et du désir
joie des caresses
et du plaisir.

Où étions-nous?
Je ne sais plus…
Ah si je sais!
Au fond des bois.

T’en souviens-tu?
Une cabane
dessous les chênes
et les étoiles.

Que faisions-nous?
Je ne sais plus…
Ah si je sais
nous nous aimions.

La chouette jou-
-ait de la flûte
et le grillon
pinçait son luth.

Dormir enfin
juste avant l’aube
et faire à deux
le même rêve.

Petit matin
panier d’osier
nous ramassâmes
des châtaignes.

Avant de pren-
-dre le chemin
de l’horizon
coeur dans le coeur.

Où étions-nous?
Je ne sais plus…
Ah si je sais!
Au fond des bois.

T’en souviens-tu?
Une cabane
dessous les chênes
et les étoiles.

Que faisions-nous?
Je ne sais plus…
Ah si je sais
nous nous aimions.

23 septembre 2020

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 20/11/2020