Viens!

 

 

 

Viens!
Restons dans le murmure
des bois et des oiseaux
la caresse de l’air
et le tendre partage
de nos solitudes.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire